VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Daech - 911 - l’ex-agent de la NSA, Edward Snowden, révèle que le chef de l’EI (...)

Daech - 911 - l’ex-agent de la NSA, Edward Snowden, révèle que le chef de l’EI travaille pour les USA et Israël

dimanche 20 novembre 2016, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 17 septembre 2014).

Snowden Documents Revealed : ISIS Caliphate working for America and Israel.

http://www.liveleak.com/view?i=76b_…

Jul-24-2014

Documents Revealed : ISIS Caliphate working for America and Israel.

The former NSA and CIA agent Edward Snowden revealed that the leader of the Islamic State of Iraq and Syria Abu Bakr Al Baghdadi was trained in Israel.

Snowden added that the American CIA and the British Intelligence collaborated with the Israeli Mossad to create a terrorist organization that is able to attract all extremists of the world to one place, using a strategy called “the hornet’s nest”.

The “Hornet’s nest’’ strategy aims to bring all the major threats to one place in order to track them, and mostly to shake the stability of the Arab countries. The NSA documents revealed that the ISIS “Calif”, Abu Bakr Al Baghdadi went trough intense military training in the Israeli intelligence “Mossad”.

Besides military training, Al Baghdadi studied communication and public speaking skills in order to attract “terrorists” from all the corners of the world.

http://www.globalresearch.ca/isis-l…

http://moroccantimes.com/2014/07/ns…


TENTATIVE DE TRADUCTION :

Les documents de Snowden révèlent que le Calife de l’EI, État Islamique, Daech, travaille pour l’impérialisme américano-sioniste.

Snowden ajoute que la CIA américaine et l’Intelligence Service britanique ont collaboré avec le MOSSAD israélien pour créer une organisation terroriste capable d’attirer tous les extrémistes du monde entier en un seul et même endroit, suivant en cela une stratégie nommée "Nid de frelons".

La stratégie du "nid de frelons" vise à amener toutes les principales menaces en un seul endroit dans le but de les contrôler et, le plus souvent, d’en profiter pour déstabiliser les pays arabes. Les documents de la NSA que possède Edward Snowden révèlent que le calife de l’État islamique (Daech) a reçu une intense formation militaire auprès du MOSSAD israélien.

En plus de sa formation militaire, Al Baghdadi a étudié la communication et divers trucs pour parler en public de façon à attirer les « terroristes » de tous les coins du monde.

Ils voient des complotistes partout !

La théorie du complotisme est un vaccin inventé par le pouvoir pour neutraliser par avance toute dénonciation de ses manipulations, lui permettant ainsi à loisir de continuer, malgré les dénonciations, à commanditer divers attentats terroristes et à mettre en scène la « lutte contre le terrorisme », pour justifier des lois dictatoriales lui autorisant d’espionner et de contrôler totalement la population, et ainsi d’empêcher la révolution :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8947

DAECH - 27 mai 2015 - Documents secrets déclassifiés par la Justice US prouvant que l’EI a été fondé par la CIA :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8855

DAECH - EI - EIIL - IS - ISIS - Les États-Unis ont créé Daesh (le général Desportes aux sénateurs français) :

http://mai68.org/spip/spip.php?arti…

Hillary Clinton révèle que DAECH a été créé par l’administration américaine (Hard choices, 10 Juin 2014) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7986

Daech, EI, EIIL - USA - Irak - Le sénateur McCain pose avec al Baghdadi, le chef de Daech :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7782

Le demi-frère d’Obama est un Frère musulman :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7773

(al-Qaïda et ses descendances proviennent en fait des frères musulmans fondés par les Anglais et 1928, et repris par la CIA après la deuxième guerre mondiale.)

Daech, EIIL, EI, ISIS, IS, etc. est un agent du colonialisme occidental (vidéo 41’07) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7759

(Révélations d’un ancien cadre d’al-Qaïda sur l’EIIL. Le chef de l’EIIL, qui se fait appeler Abou Bakr al-Baghdadi s’appelle en réalité Simon Elliot, il est de père et mère juifs, et Snowden confirme qu’il a été formé par le Mossad !)

Daech - Syrie - Irak - 28 septembre 2014 - Français, un Algérien vous parle, Écoutez ! (vidéos 5’23 et 43’10) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8009

Syrie - 24 novembre 2015 - Pour soutenir DAECH, un membre de l’OTAN, la Turquie, abat un avion russe :

http://mai68.org/spip/spip.php?article9493

L’OTAN reconnaît que 70% des Syriens soutiennent Bachar el-Assad :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5314

Les services secrets français ont-ils organisé les attentats de Paris pour faire accepter un coup d’État ?

http://mai68.org/spip/spip.php?article9449

L’ÉTAT D’URGENCE EST UN COUP D’ÉTAT

Spectacle de terrorisme à Paris des 13 et 14 novembre 2015. Quelques éléments de réflexion…

À Paris, les kamikazes étaient tous équipés de ceintures ou gilets explosifs, qu’ils ont actionnés pour commettre leur attentat, ou au moment d’être tués par la police : une première en France ! Comme fabriquer un tel gilet explosif n’est pas à la portée du premier bricoleur venu connecté sur internet, il faut se demander qui, en France, les leur a procurés.

Bien sûr, si les terroristes étaient sous la protection des services secrets français, ils n’avaient aucun problème pour obtenir de leur part des gilets explosifs, ni pour rentrer au Bataclan avec lesdits gilets et avec des kalachs.

Il y a des élections en France dans moins de trois semaines. Et, il y a peu de temps, le dictateur turc Erdogan a commandité un attentat pile trois semaines avant des élections qu’il a ainsi gagnées ; alors que, sinon, sans ces attentats qui l’ont fait passer pour un héros antiterroriste, il allait les perdre. Le succès de la tactique d’Erdogan serait-il source d’inspiration ?

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

9 Messages de forum

  • IRAK : comment les USA utilisent EIIL/ISIS/DAESH
    La destitution du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki s’inscrit dans le cadre du vaste projet israélo-américain concernant l’Irak ainsi que l’ensemble du Moyen-Orient. Ensuite, les avions de l’armée américaine ont commencé leur mission en Irak. Mais ces avions n’ont jamais bombardé le siège du leader calife des terroristes d’ISIS, Abou Bakr al-Bagdadi, alias Shimon Elliot, agent patenté du MOSSAD. Ils se sont contentés de larguer leurs bombes dans le désert.

    Enfouie profondément dans les recoins secrets de Washington, DC, Ronald Reagan Building, il y a une organisation para-militaire qui fournit des renseignements, de l’informatique,de la technologie, l’appui au combat,de la logistique et de la formation pour le gouvernement des Etats-Unis, principalement au Moyen-Orient. N’est-ce pas étrange que le nom de cette société soit ISIS ?

    ISIS assure la sécurité dans le monde entier, fournit des renseignements,
    de la technologie et de la formation pour les gouvernements et les entreprises
    privées dans le Moyen-Orient. la suite sur :
    http://numidia-liberum.blogspot.com…

  • Ils voient des complotistes partout !

    La théorie du complotisme est un vaccin inventé par le pouvoir pour neutraliser par avance toute dénonciation de ses manipulations, lui permettant ainsi à loisir de continuer, malgré les dénonciations, à commanditer divers attentats terroristes et à mettre en scène la « lutte contre le terrorisme », pour justifier des lois dictatoriales lui autorisant d’espionner et de contrôler totalement la population, et ainsi d’empêcher la révolution :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article8947

  • Le "Calife" Baghdadi est un juif israélien
    Edward Snowden, l’ancien employé à l’agence national de sécurité américaine, NSA, a révélé que les services de renseignement britannique et américain et le Mossad ont collaboré ensemble pour la création de l’EIIL / DAESH / ISIS. Leur calife de pacotille, Abou Bakr al-Baghdadi a suivi une formation militaire intensive durant une année entière entre les mains du Mossad.

    D’abord, en observant le drapeau du "califat" et le drapeau du Mossad, on est frappé par leur ressemblance. On remarque aussi que le graphisme en arabe est quelque peu ridicule, et rappelle l’écriture d’un gosse de 5 ans ou celle d’un analphabète débutant.

    Revenons maintenant à Snowden. Celui-ci a indiqué que les services de renseignement de trois pays, à savoir les États-Unis, la Grande-Bretagne et Israël ont collaboré ensemble afin de créer une organisation terroriste qui soit capable d’attirer tous les extrémistes du monde vers un seul endroit selon une stratégie baptisée "le nid des frelons."
    Les documents de l’Agence nationale de sécurité américaine évoque « la mise en place récente d’un vieux plan britannique connu sous le nom "nid de frelons" pour protéger l’entité sioniste et ce en créant une religion comprenant des slogans islamiques qui rejettent toute autre religion ou confession ».
    Selon les documents de Snowden, « la seule solution pour la protection de "l’Etat juif" est de créer un ennemi près de ses frontières, et de le dresser contre les États islamiques qui s’opposent à sa présence ».
    Les fuites ont révélé qu’« Abou Bakr al-Baghdadi a suivi une formation militaire intensive durant une année entière entre les mains du Mossad, sans compter des cours pour maitriser l’art du discours et des cours en théologie ».

    Confirmation par l’Iran : Baghdadi est un juif israélien

    Le services secrets de renseignements iraniens découvrent la vraie et entière identité de de Abu Bakr Al Baghdadi ; son vrai nom est Shimon Elliot. Son rôle au Mossad : agent secret dans l’espionnage sioniste. Son faux nom "arabo-musulman" : Ibrahim ibn Awad ibn Ibrahim Al Badri Arradoui Al Hoseini. Voir aussi la confirmation par Hilary Clinton.

    Shimon Elliot, alias "le Calife Baghdadi"
    avec ses parents juifs israéliens

    La Photographie ci-dessous (voir sur : http://numidia-liberum.blogspot.com… ) est parue le 31 mai 2013, comme illustration d’un article de Travis Thornton et publié sur United Liberty. On peut y voir outre des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche). Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou n’est autre que cet agent israélien du Mossad, qui deviendra le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi.

    Son plan : rentrer dans le cœur militaire et civil des pays qui sont déclarés comme une menace pour Israël afin de les détruire de l’intérieur pour faciliter, par la suite, la prise de pouvoir de l’état sioniste sur toute la zone du moyen orient afin d’établir legrand Israël. Cela nous rappelle ce que nous écrivions dans Origines de la connivence wahhabisme-sionisme : (http://numidia-liberum.blogspot.com…) le grand-père d’Abdul Wahhab, Sulayman était en fait Shulman, ayant appartenu à la communauté juive de Bursa en Turquie. De là, il s’est installé à Damas, où il a feint d’être musulman….. Il a alors émigré au Hedjaz, où il s’est marié et a eu son fils : Abdul Wahhab. Selon le rapport irakien, la même ascendance est confirmée dans un autre document intitulé « Les Juifs Donmeh et l’origine des wahhabites en Arabie », écrit par Rifaat Salim Kabar."

    Confirmation par Israël : Des djihadistes juifs israéliens avec Al-Nosra et avec le califat
    Une idée générale avait fini par s’ancrer dans tous les esprits : un djihadiste est un musulman fanatique rêvant de charia et de vierges houris, et ponctuant ses massacres de ‘’Dieu est Grand’’. Eh bien, c’est faux tout ça. Attendez-vous désormais à entendre après chaque rituel macabre des « Allah est grand » entremêlés de « Yahvé est grand ».

    En effet, le service de la sécurité générale d’Israël, le Shabak (Shin Beth, sécurité interne), a reconnu que des dizaines d’israéliens ont rejoint les différents groupes de la rébellion syrienne et plus particulièrement le Front Al-Nosra (Al-Qaïda en Syrie) dès l’année 2011 avant que certains membres dont le nombre est officiellement évalué à dix, n’aillent rejoindre l’Etat Islamique en Irak et au Levant en Irak.

    C’est la première fois qu’Israël reconnaît que des israéliens ont combattu ou combattent encore en Syrie et en Irak aux côtés de différents groupes terroristes.
    Il est à rappeler que des combattants israéliens ont été signalés la première fois par les autorités syriennes en 2012 dans Jobar, près de Damas. Une zone habitée traditionnellement par des membres de la petite communauté juive de Syrie avant guerre. Cependant la plupart des volontaires israéliens ne sont pas juifs mais druzes ou arabes.
    Le Califat se veut la fin de la Syrie et de l’Irak
    Le projet de « califat » est celui des États-Unis et d’Israël, consistant à diviser l’Irak et la Syrie en trois États : un califat sunnite, une république chiite arabe et une République kurde. Le site d’information « Global Research » (1) a publié un article concernant le projet du « califat » de l’EIIL/ Daesh.
    L’article écrit : "La légende d’Al-Qaïda et la menace de l’ennemi extérieur ont été renforcées par les propagandes étatiques et médiatiques. Après les événements du 11 septembre 2001, la menace terroriste d’Al-Qaïda a préparé le terrain à l’apparition d’une nouvelle doctrine militaire des États-Unis et de l’Otan. L’adoption de cette nouvelle doctrine a été justifiée par l’application des opérations anti-terroristes.". Selon l’auteur de cet article, il existe des documents de l’époque de l’occupation soviétique de l’Afghanistan, permettant de savoir que, pendant cette époque, les États-Unis et l’Otan s’étaient servis d’une partie d’Al-Qaïda en tant qu’un « trésor d’informations » dans de nombreux dossiers et crises.

    Autrement dit, en Syrie, les terroristes d’al-Nosra et de l’EIIL étaient les fantassins de la coalition occidentale et arabo-islamiste-sunnite. Dans ce domaine, c’étaient les Occidentaux qui s’étaient chargés du recrutement et de la formation des miliciens. Dans une autre partie de cet article, nous pouvons lire : « Alors que les États-Unis accusent beaucoup de pays de soutenir les terroristes à travers le monde, les terroristes de l’EIIL, actifs à la fois en Syrie et en Irak, profitaient secrètement des aides politiques et financières des États-Unis et de leurs alliés dont la Turquie et l’Arabie saoudite ».
    Dans une autre partie de l’article de « Global Research », il est dit : « Une nouvelle vague de propagande a commencé. Le chef de l’EIIL, Abou Bakr al-Bagdadi a annoncé la formation de son « État islamique ». L’ironie de l’histoire : le projet du « califat » est devenu depuis une dizaine d’année un instrument de propagande entre les mains des responsables du renseignement américain.

    En décembre 2004, sous la présidence de George W. Bush, la NSA avait prévu la formation d’un nouveau « califat » en 2020 sur une vaste contrée s’étendant de l’ouest de la Méditerranée jusqu’au centre de l’Asie et le sud-est asiatique, menaçant la démocratie et les valeurs occidentales. La NSA avait élaboré un rapport de 123 pages à ce sujet, intitulé « la future carte du monde ». D’après « Global Research », le contenu du rapport de la NSA en 2004 rappelle exactement le communiqué d’Abou Bakr al-Bagdadi publié le 29 juin 2014 portant sur la proclamation de l’établissement de « l’État islamique ». L’objectif final de ce projet est sans aucun doute la diabolisation des Musulmans (Terroriste takfiriste = Musulman) pour pouvoir réaliser plus facilement les projets militaires de l’Occident dans la région. La NSA a soumis son rapport non seulement à la Maison Blanche, au Congrès et au Pentagone, mais aussi aux alliés les plus proches des États-Unis.
    D’après les analyses de la NSA, le projet du « califat » engendrera une nouvelle vague de terrorisme dans les pays musulmans et ailleurs. Cette vague terroriste justifiera automatiquement les activités des États-Unis au nom de la guerre contre le terrorisme mondial. Pourtant ce rapport n’a pas précisé que la NSA, le MI6 britannique et le Mossad israéliens soutiennent discrètement le projet du « califat ». Par contre, les médias déclenchent actuellement une nouvelle campagne de mensonge et de falsification pour suggérer que l’origine de ce nouveau terrorisme est bel et bien le monde musulman et non par les services de renseignements occidentaux.

    Hannibal GENSERIC

    (1) http://www.globalresearch.ca/the-is…

    Source : http://numidia-liberum.blogspot.com…

  • A propos d’une photo [1] où l’on verrait le calife de l’État Islamique (ISIS, en anglais) Abou Bakr al-Baghdadi, en compagnie du sénateur républicain John MacCain,
    sous-titrée : « Chief of ISIS Baghdadi recieving orders from John McCain » [le chef de l’ l’État Islamique Baghdadi recevant des ordres de John MacCain],
    voici ce que dit un spécialiste [2], sources à l’appui :

    « Cette photo a été prise en Syrie, près de la frontière turque en mai 2013 (et pas à la Maison Blanche, ça n’y ressemble pas et qu’est-ce que McCain y ficherait ?), lors d’une rencontre entre McCain et les chefs de l’ASL (voir : compte rendu de l’Agence France-Presse à Washington [3]). Le gars en noir apparaît aussi sur ce cliché [4] et sur celui-ci [5]. Et sous ces angles, quand même bien meilleurs, on voit clairement qu’il ne ressemble absolument pas à al-Baghdadi. Sans compter qu’il s’agit de photos rendues publiques etc… »

    Signé : Tan Khaerr [2], 14 août 2014 à 20:12 » [6]

    [1]https://www.facebook.com/1499342883…

    [2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Utili…

    [3] Passer par le lien [6].

    [4] Passer par le lien [6].

    [5] Passer par le lien [6].

    [6] Fin du chapitre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discu…

    • Au lien que tu donnes de la photo ci-dessus dont tu parles :

      https://www.facebook.com/1499342883…

      Il n’est dit nulle part qu’elle a été prise à la Maison blanche ; donc, dire que la personne qui reproduit cette photo à ce lien prétend qu’elle a été prise à la Maison blanche, c’est du grand n’importe quoi. Il dit seulement :

      « Chief of ISIS : Baghdadi…recieving orders from John McCain. »

      Sur le site mai68.org cette photo est reprise par un article intitulé EIIL - USA - Irak - Le sénateur McCain pose avec al Baghdadi, le chef de l’EI :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article7782

      Et cet article sur mai68.org ne prétend pas non plus que cela se passe à la Maison blanche. Cet article livre l’origine de cette photo. Travis Torenton qui avait publié à l’époque la photo et sa légende avait également fait part de la signature d’un accord entre McCain et le chef de Daech…..

      Par ailleurs, contrairement à ce que prétend celui dont tu dis qu’il est un "spécialiste", le mec sur la photo dont tu parles ressemble effectivement au chef de DAECH. Mais depuis, il a vieilli et sa barbe a eu le temps de pousser.

      Et tout le monde sait bien, et depuis longtemps, que les mercenaires islamistes de l’ASL passent couramment au Front al-Nosra, c’est-à-dire à al-Qaïda en Syrie, ou bien à DAECH !

      Il faut toujours se méfier de ce que disent des membres de Wikipedia au sujets de choses qui touchent à Israël. Et la guerre de Syrie touche énormément Israël. Wikipedia subit une pression terrible de la part des sionistes.

    • wikipedia est un organisme de propagande

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0