VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > COLOMBIE - 5 mars 2008 - HOMMAGE À RAÚL REYES ! VOICI POURQUOI IL Y A LES (...)

COLOMBIE - 5 mars 2008 - HOMMAGE À RAÚL REYES ! VOICI POURQUOI IL Y A LES FARC !

vendredi 18 janvier 2019, par do (Date de rédaction antérieure : 8 mars 2014).

Hommage à Raúl Reyes, le N°2 des FARC de Colombie, assassiné le samedi 1er mars 2008 par l'impérialisme américain (do 5mars 2008)

5 mars 2008

HOMMAGE À RAÚL REYES

VOICI POURQUOI IL Y A LES FARC

Hommage à Raúl Reyes, le N°2 des FARC de Colombie,
assassiné le samedi 1er mars 2008 par l'impérialisme américain.
Voici pourquoi et comment Raúl Reyes, le N°2 des FARC, a été assassiné !

http://mai68.org/ag/1324.htm
http://cronstadt.org/ag/1324.htm
http://kalachnikov.org/ag/1324.htm

Cliquez ici pour télécharger cette image en grand format pour la reproduire et la coller sur les murs.
¡ Hasta la victoria contra el imperialismo y por la patria !

        Salut à toutes et à tous,

    Ce qui fait qu'il y a la guérilla des FARC, c'est l'oppression du peuple colombien par toute une oligarchie de profiteurs liés à l'impérialisme américain dont le dictateur Uribe n'est qu'une marionette.

    La situation faite aux Colombiens par Uribe explique fort bien pourquoi il y a une guérilla révolutionnaire dans ce pays où le moindre syndicaliste se fait assassiner sans préavis et où toute contestation est donc impossible hors la guérilla.

    Les terroristes, ce ne sont pas les FARC ; les terroristes, ce sont les membres de l'oligarchie colombienne ainsi que leur valet, le dictateur Uribe, à la tête de ses diverses bandes armées : policiers, militaires, paramilitaires et autres escadrons de la mort qui assassinent toutes celles et tous ceux qui tentent seulement d'exprimer la moindre contestation contre le sort réservés aux pauvres en Colombie.

    En Colombie, la guérilla est le seul moyen qu'ont les pauvres pour tenter de se défendre contre la plus horrible dictature qui soit sans se faire assassiner immédiatement.

    C'est pourquoi je suis outré quand je lis dans une certaine pétition :

    « Nous exigeons de la guérilla des FARC la libération immédiate et inconditionnelle de tous les civils qu'ils détiennent en otages. »

    Nous n'avons RIEN à exiger des FARC ! ils savent mieux que nous ce qui est bon pour le peuple colombien. Ils ne détiennent que quelques-uns des pires ennemis de celui-ci. Par exemple, ils ne voulaient pas de Clara Rojas : C'est elle qui a voulu y aller !

    En plus, parler d'"otages" détenus par les FARC est une prise de position contre eux : il faut parler de prisonniers. Les otages sont les contestataires détenus par le dictateur Uribe !

    Certains ne savent même pas que les dealers de cock c'est pas les FARC mais le dictateur Uribe.

    Et de toute façon, même si les FARC dealaient un peu de cock pour financer leurs armes et munitions, cela ne me dérangerait pas.

    Vu ce qui vient de leur arriver :

    Ils ont tous les droits !

    Mais, franchement, quand on voit qu'il suffit que les FARC libèrent — et de surcroît en échange de rien du tout — certains des prisonniers qu'ils détiennent, pour que l'impérialisme américain se serve de leurs communications téléphoniques (nécessaires à l'organisation desdites libérations) pour les repérer et les assassiner à coup de missile, on se demande bien comment les FARC pourraient organiser un quelconque trafic de drogue !

    Le téléphone portable

    Le pragmatisme, cela consiste à refuser de se servir d'un téléphone portable quand on est un guérillero ou quand on fait une action "illégale" !

    Car c'est en mettant au point, à l'aide d'un téléphone portable, les libérations de divers prisonniers des FARC que Raúl Reyes a été repéré par les satellites américains.

    Les Américains se sont alors empressés de se servir de ces informations pour téléguider un puissant missile jusqu'à lui, et tout ce qui vivait à côté de lui en est mort.

    Voilà à quoi ça sert de vouloir être gentil :

    On est toujours puni quand on veut être gentil avec l'ennemi de classe !

    Si les FARC n'avaient jamais libéré unilatéralement certains de leurs prisonniers, Raúl Reyes serait toujours vivant et ses ami-e-s aussi !

    Comprenez-vous pourquoi une grande zone démilitarisée est absolument nécessaire pour que les FARC puissent échanger leurs prisonniers contre les guérilleros détenus en otage par le dictateur Uribe ?

    C'est pour assurer la sécurité des membres des FARC qui effectueront l'échange.

    Comprenez-vous bien pourquoi je suis de plus en plus outré quand je vois que certains osent exiger de la guérilla des FARC la "libération immédiate et inconditionnelle de tous les civils qu'ils détiennent en otages" ?

        Bien à vous,
        do
        http://mai68.org

___________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
REMARQUES :

1°) QUI ?

Qui a donné aux Américains le numéro de téléphone portable de Raúl Reyes ?

QUI ?

Avec QUI téléphonait Raúl Reyes au moment où il a été repéré ? Avec la France !

Par conséquent, QUI a pu donner son numéro de téléphone à la CIA ? :

Sarkozy est un agent sioniste au service de l'impérialisme américain :

http://mai68.org/ag/1134.htm

2°) Les capitalistes ont sacrifié Ingrid !

En effet, les capitalistes ont sacrifié Ingrid. Un article l'a déjà prouvé par le raisonnement ; mais, maintenant, nous en avons une double preuve matérielle.

Ingrid Bétancourt aurait très bien pu être juste à côté de Raúl Reys au moment où le missile téléguidé américain a explosé, surtout que pendant les conversations téléphoniques qui ont permis à la CIA de repérer Raúl Reyes, il s'agissait en particulier de la libération d'Ingrid !

Donc, l'impérialisme américain n'en a tout simplement rien à foutre de la vie d'Ingrid Bétancourt !

OK, Ingrid n'était pas dans le groupe où tout le monde est mort, et à ceux qui voudront croire que les Américains le savaient, je pose la question :

« Et maintenant, les FARC ne voudront-ils pas se venger en la tuant ? »

Surtout qu'au fond, c'est un peu à cause d'elle que Raúl Reyes et ses ami-e-s sont mort.

Et visiblement, que les FARC se vengent en exécutant Ingrid Bétancourt, les capitalistes s'en foutent complètement !

C'est peut-être même ce qu'ils espèrent, car ils pensent peut-être pouvoir se servir d'une telle exécution pour salir les FARC

Bien à vous,
do
http://mai68.org

Les Betancourt ont sacrifié Ingrid sur l'autel du capitalisme :

http://mai68.org/ag/1270.htm

3°) Par conséquent les comités de soutien à Ingrid bétancourt sont totalement manipulés !

Les comités Bétancourt sont manipulés par les capitalistes-impérialistes pour faire de la propagande contre les FARC, qui ne sont pourtant rien d'autre que la fraction armée du peuple colombien en lutte contre la terrible oppression qu'il subit.

Les comités Bétancourt sont manipulés par Sarkozy qui se sert d'eux pour se faire sa propre propagande ! :

http://mai68.org/ag/1270.htm

4°) Adresse aux membres de base des comités de soutien à Ingrid Bétancourt :

Comment se fait-il que les membres des comités de soutien à Ingrid Bétancourt aient pu être aussi sensibles au sort d'Ingrid Bétancourt tout en restant, du moins jusqu'à il y a peu, totalement de marbre face au sort terrible que fait subir l'oligarchie colombienne à tout un peuple ?

Comment ces personnes si sensibles ne voient-elles pas que c'est le peuple colombien qui a besoin d'aide ?

Comment ces personnes ont-elles pu croire tous les mensonges qu'on leur a raconté sur les FARC, qui ne sont pourtant rien d'autre que la fraction armée (*) du peuple colombien en lutte contre l'oppression ?

? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

(*) Nécessairement armée, comme démontré dans l'article.

Serait-ce parce qu'Ingrid Bétancourt fait partie de l'oligarchie colombienne et que c'est ce camp-là qu'ont choisi les membres des comités Bétancourt ?

Certainement pas ! je suppose tout de même que seuls ceux qui les manipulent au travers de ces comités sont dans le camp de l'oppression !

C'est bien pourquoi cette adresse est seulement pour les membres de base des comtés de soutien à Ingrid Bétancourt, et PAS pour leurs chefs ! :

Jusqu'à présent, vous avez été manipulés !

Vous commencez depuis peu à vous en rendre compte, mais Il vous reste encore à en prendre totalement conscience, et surtout à en tirer les conséquences.

5°) 300 000 manifestants c'est énorme !

Le 8 mars 2008 in apprenait qu'en Colombie-même au moins 300 000 personnes avaient manifesté contre la dictature :

http://mai68.org/ag/1326.htm

300 000 manifestants contre la dictature colombienne, c'est énorme dans ce pays où règne la terreur d'État et où habituellement tout contestataire se fait assassiner dès qu'il a ouvert sa gueule.

C'est énorme et pourtant ce ne sont que les chiffres officiels donnés par la municipalité et les télévisions au service de la dictature !

C'est le soutien international apporté à la juste lutte du peuple colombien qui lui permet de se manifester ainsi. Et le dictatreur Uribe aura bien du mal à assassiner 300 000 personnes devant les caméras du monde entier braquées sur ce pays.

Comme quoi le soutien international à la lutte du peuple colombien et à son bras armé (les FARC) ont déjà commencé à porter leurs fruits.

Cela nous encourage à continuer.

Vive l'internationalisation des luttes !

Prolétaires de tous les pays unissons-nous !

A+
do
http://mai68.org

Divers articles sur les FARC :

L'attentat du club Nogal : http://mai68.org/ag/616.htm#f

Les FARC parlent d'Ingrid Betancourt et de Hugo Chávez : http://mai68.org/ag/839.htm

Ingrid Betancourt n'est pas enchaînée. Vidéos-preuves : http://mai68.org/ag/1293.htm

Voici ce que devraient faire les Betancourt s'ils voulaient vraiment sauver Ingrid :
http://mai68.org/ag/1261.htm

Les Betancourt ont sacrifié Ingrid sur l'autel du capitalisme :
http://mai68.org/ag/1270.htm

Camarada Raúl Reyes, tu sacrificio no ha sido en vano : http://frenteando.iespana.es/opiniones10.html

Pour en savoir plus sur les FARC cliquez sur ces liens :

http://www.farc-ep.ch

http://www.redresistencia.org

http://www.frentean.col.nu

http://www.resistencianacional.net

http://www.anncol.eu

http://www.farcep.org

1 Message

  • Camarada Raúl Reyes, tu sacrificio no ha sido en vano

    http://mai68.org/ag/_/_1324/a.htm

    Por : Núcleo caribeño del Movimiento Bolivariano por la Nueva Colombia

    La muerte en combate del compañero Raúl Reyes, comandante del secretariado de las FARC-EP junto a la de varios combatientes, ha causado profunda conmoción en los corazones de todos nosotros, revolucionarios, hombres y mujeres del pueblo llano, que luchan por un mundo justo para todos, y para quienes ven en las FARC- EP, la expresión más genuina del valor del pueblo colombiano enfrentado desde siempre a la oligarquía y al imperio más cruel que jamás haya existido.

    Raúl Reyes, dedicó su vida y esfuerzos a la búsqueda de la paz de Colombia desde la lucha guerrillera, así como en diversos escenarios públicos como los diálogos del Caguán. En todas las facetas de su lucha diaria dio ejemplo del más alto eslabón humano, el de revolucionario : por su humanismo, su franqueza, ideas justas y voluntad para transformar el presente.

    Quiso dejar hecha la patria con la que todos soñamos : libre, digna, sin terrorismo de estado, sin criminales arrodillados a Washington como el narcoparamilitar de Uribe Vélez, que creen que la paz en Colombia se hace masacrando a motosierra e invirtiendo en la guerra los recursos de la salud, la educación, la vivienda y recreación del pueblo colombiano. Su ejemplo fortalece dentro de nosotros el espíritu revolucionario, luchador y bolivariano que aprendimos de él.

    Por eso hoy acompañamos al pueblo colombiano en esta sensible pérdida para el movimiento revolucionario latinoamericano y del mundo, con la plena certeza de que su ejemplo vivirá en la memoria de nuestros pueblos y será fuente imperecedera de inspiración, fortaleza y sacrificio para las nuevas generaciones.

    Raúl vivirá en cada sueño y cada acción rebelde que realicemos en el camino de la lucha por la paz con justicia social, esa lucha “por la vida misma”.

    Son muchas las personas muertas en el marco de la confrontación social y armada en Colombia ; son muchos los revolucionarios que han ofrendado su vida a lo largo de nuestra historia. Y muchos lo seguirán haciendo. El derramamiento de sangre desafortunadamente continuará hasta que las hienas de la oligarquía y el imperialismo calmen su obsesión de oprimir al pueblo. Pero la violencia presente no será futuro. Hoy estamos tristes, pero hay moral y entereza ideológica, la lucha no ha sido fácil, nunca lo es.

    Transformando el dolor en energía revolucionaria, estamos dispuestos a seguir la tarea emprendida, con trabajo y dedicación, a continuar ese proyecto de vida colectivo que motiva : la construcción de una sociedad sin explotados ni explotadores.

    Raúl Reyes junto a los demás combatientes caídos el 1 de marzo del 2008, entra, fusil al hombro, a ese panteón de ejemplos, a servir de inspirador para las nuevas generaciones de luchadores : ¡hasta la victoria contra el imperialismo y por la patria !

    Camarada Raúl Reyes, tu sacrificio no ha sido en vano.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0