VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Quelles sont les moeurs sexuelles des grands de ce monde ? (vidéo témoignage (...)

Quelles sont les moeurs sexuelles des grands de ce monde ? (vidéo témoignage essentiel ! 44’06)

samedi 27 mai 2017, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 9 octobre 2009).

9 octobre 2009

Après les affaires Daniel Cohn-Bendit, roman Polanski, Frédéric Mitterrand, etc. (soupçonnés de pédophilie, de tourisme sexuel, ou même de viol sur enfant pour l’un d’entre eux qui aurait paraît-il drogué sa victime), ainsi qu’au vu du soutien spontané, massif et instantané qu’ont obtenu ces présumés innocents au sein d’une large fraction des portes-paroles de la classe dominante, on est en droit de se demander quelles sont les moeurs sexuelles des grands de ce monde, ou tout du moins d’une partie d’entre eux. Voici, pour répondre partiellement à cette question, le témoignage des Enfants Roche, qui parlent de leur père haut-magistrat, de Dominique Baudis, de Dominique Perben et de diverses choses à propos de l’affaire nommée "Allègre" par les médias afin de lui donner le nom d’un lampiste. Cette affaire eut lieu à Toulouse peu avant le scandale d’Outreau dont on se demande bien s’il n’a pas eu pour seul but de faire oublier le scandale de Toulouse :

Rappelons qu’au tout début de son célèbre livre "Les cent vingt journées de sodome", le divin marquis de Sade nous précise bien qu’il va décrire les pratiques sexuelles d’une partie de la classe dominante de son époque. Son livre fut censuré en France pendant au moins cent cinquante ans, les maîtres du monde trouvant par trop dangereux qu’une telle dénonciation tombe entre les mains de ceux qu’ils exploitent et subjuguent à l’aide d’une morale qu’ils sont loin de respecter eux-mêmes, bien au contraire.

Une bonne façon de censurer Sade fut aussi de nommer "sadisme" les pratiques sexuelles qu’il a dénoncées.

Sade sortit de l’oubli grâce au film du cinéaste Guy Debord "Hurlement en faveur de Sade" en 1952. Ensuite, il fut publié par Jean-Jacques Pauvert en 1956. Mais Pauvert fut condamné pour avoir osé le publier et ainsi le rendre accessible au commun des mortels.

Signalons aussi que Stanley Kubrick mourut avant d’avoir terminé son film-dénonciation "Eyes wide shut" ; "on" le termina à sa place. « Stanley Kubrick est-il mort de mort naturelle ? » est une question que n’a pas posé la presse.

4 Messages de forum

  • En complément, vous pouvez voir ou revoir l’émission spéciale d’Elise Lucet en cliquant ci-dessous :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article454

    Mais comme ça dure plus d’une heure et demi, je vous propose aussi ce vidéo-montage de seulement 25 minutes :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article455

    « En France, je dis bien en France, des sacrifices et des charniers d’enfants » Élise Lucet le 27 Mars 1999 sur FR3. cette citation se retrouve dans chacune des vidéos dont le lien est ci-dessus, prononcée par Élise Lucet elle-même.

  • Si Roman Polanski s’est fait arrêter, c’est de sa faute. Accusé de viol sur une mineure de 13 ans après l’avoir droguée, son statut de célébrité lui a fait commettre l’erreur de trop :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article477

  • Cela touche tous les États ou presque. En cherchant une référence sur les orgies d’Hillary Clinton, bisexuelle et cocaïnomane notoire d’après certains en Argentine, je suis tombé sur d’autres liens. Le blog "Donde vamos" (Où allons-nous) qui à l’air d’être bien renseigné sur le sujet : http://dondevamos.canalblog.com/

    « Ces réseaux pédophiles qui attirent les politiques comme des mouches

    « Depuis quelques jours, il est à nouveau question du millionnaire pédophile Jeffrey Epstein, avec ce détail piquant qu’il trimballait régulièrement Bill Clinton dans ses virées à travers le monde en Boeing privé. On a aussi vu cette histoire de réseau pédophile à la maison blanche…

    « En juin 2013, l’ambassadeur US en Belgique, Howard Gutman, quittait ses fonctions après avoir été accusé par le New York Post d’avoir eu des relations sexuelles tarifées avec des prostituées mineures. Il a nié, pourtant il a dégagé et n’a pas poursuivi le New York Post, mais il n’a pas été poursuivi, ni aux USA, ni en Belgique. Enfin, bref, il semble que les abus d’enfants soient un ticket d’entrée sur la scène politique internationale.

    « On va revenir sur quelques cas éloquents, qu’il faudrait, à mon avis, considérer non comme l’exception, mais comme la règle dans ce milieu. Pour la simple raison que la cooptation des élites se fait par le vice dans la plupart des cas, d’après ce que l’on peut constater. Si un DSK a pu arriver là où il en est, c’est bien parce qu’on sait comment lui faire plaisir, et qu’il est ensuite facile de demander quelques "services". »

    http://humanitereine.blogspot.ch/20… est pas mal non plus :

    « "O’BriAn affirme avoir été abusée, elle l’a été depuis qu’elle n’avait que 9 ans…. Forcée de prendre part à des rituels sataniques et sadomasochistes et en plus à participer à de la pornographie impliquant elle et d’autres enfants pour les films produits aux fins personnelles pour Ronald Reagan, de Dick Cheney et autres. L’ex président des États-Unis Gerald Ford l’a finalement vendue à la CIA, qui était à la recherche d’enfants traumatisés pour leur ’’Programme de Contrôle de l’Esprit afin de faire des ESPIONS parfaits et prêts à tout… Elle raconte en détail la façon dont le père de George Bush a violé sa fille de treize ans et comment elle a été forcée à avoir des relations sexuelles orales avec Hillary Clinton (Illuminati sorcière) … »

    ==================

    « De récentes informations (O’Brien et Phillips, Trance Formation de l’Amérique) peuvent changer radicalement cette perception du Bohemian Club. Elles dénoncent non seulement l’ivrognerie, l’usage sans bornes d’alcool et de drogues accompagné de pratiques homosexuelles, mais elles rapportent aussi des activités beaucoup plus sérieuses, tel que des kidnappings, des viols, des actes pédophilies sodomites, et des meurtres rituels. L’enquête est entravée par l’acte de la Sécurité Nationale de 1947.

    « Mme O’Brian dit qu’elle a été violée par Pierre Eliot Trudeau.

    « Longtemps le Premier ministre du Canada a travaillé en étroite collaboration avec le Vatican en tant que jésuite (fonction secrète car Trudeau faisait parti du P2 de cette Église de Droite)…" »

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0