VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Nice - 14 juillet 2016 - Des fourgons de police barrant la promenade des (...)

Nice - 14 juillet 2016 - Des fourgons de police barrant la promenade des Anglais ont été retirés juste avant l’attaque

vendredi 14 juillet 2017, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 20 octobre 2016).

Des fourgons de police barrant la promenade des Anglais ont été retirés juste avant l’attaque

http://www.fawkes-news.com/2016/07/…

Lundi 18 juillet 2016 11h23

De sérieuses questions se posent sur la capacité de la police française à se prémunir contre le terrorisme après que qu’un barrage routier ait été retiré juste avant qu’un terroriste ne percute un camion dans une mer de gens sans méfiance à Nice.

Des témoins oculaires disent que les autorités françaises ont retiré des fourgons de police bloquant la Promenade des Anglais quelques heures avant qu’un camion de 19 tonnes ne tue au moins 84 morts et n’en blesse grièvement d’innombrables autres.

Des témoins oculaires affirment que quatre véhicules de police avaient déjà barricadé la route pour protéger une parade militaire, mais qu’ils ont disparu avant que l’attaque ait commencé.

Seulement 45 officiers étaient en service pendant les célébrations de la Journée de la Bastille, à laquelle ont assisté plus de 30.000 personnes.

Ceci en dépit des inquiétudes quand au fait que Nice était une cible probable pour une attaque étant donné le grand nombre de jihadistes de la ville s’étant rendus en Syrie pour se battre contre le dit État Islamique au cours des dernières années.

Le président régional Christian Estrosi a déclaré qu’une demande qu’il avait faite avant la parade pour obtenir davantage de policiers avait été rejetée.

Il a été signalé pour avoir dit : " Il n’y avait que 45 officiers de la police nationale le 14 Juillet. Cela ne suffit pas, je ne peux pas cacher que je suis en colère."

Quelques heures après le retrait du barrage routier et le rejet d’une demande renfort de police, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, 31 ans d’origine tunisienne, a commis l’une des plus meurtrières des atrocités terroristes sur le sol européen.

Hier, l’EI a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

Il a déclaré que Mohamed Bouhlel Lahouaiej a "réalisé l’opération en réponse aux appels à cibler les ressortissants des Etats qui combattent l’Etat islamique".

La police cherche à reconstituer le réseau terroriste de Bouhlel alors qu’ils interrogent cinq associés présumés après des raids à travers Nice.

Le ministre de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, a déclaré que l’attaquant "semble être devenu radicalisé très rapidement".

Un voisin de son ex-femme a dit : "Mohamed n’a commencé à visiter une mosquée qu’en Avril."

Bouhlel, qui avait des antécédents de violence et de problèmes de santé mentale, était entré dans un bureau de location de camion et dit : « Je veux le plus lourd des camions que vous avez."

Il avait également envoyé 100.000€ à sa famille en Tunisie, ce qui suggère une mission suicide bien planifiée.

Source : The Daily Express

Traduction : Fawkes News


French police ’REMOVED ROADBLOCK just before terrorist ploughed lorry into crowds in Nice’

http://www.express.co.uk/news/world…

By Patrick Christys
PUBLISHED : 04:08, Sun, Jul 17, 2016 | UPDATED : 04:50, Sun, Jul 17, 2016

SERIOUS questions are being asked about the ability of French police to guard against terror after the over-stretched force removed a roadblock just before a terrorist ploughed a lorry into a sea of unsuspecting people in Nice.

French police removed a roadblock hours before the Mohamed Bouhlel’s terror attack, witnesses say

Just 45 officers were on duty during the Bastille Day celebrations, which was attended by more than 30,000 people.

This is despite concerns that Nice was a likely target for an attack as a large number of jihadists from the city have travelled to Syria to fight for the so-called Islamic State in recent years.

Regional president Christian Estrosi said a request he had made before the parade for more police officers had been rejected.

He was reported to have said : "There were only 45 national police officers on July 14. It was not enough. I can’t hide that I am angry."

Hours after the removal of the roadblock and the rejection of a request for more police, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a 31-year-old Tunisian-born man, committed one of the deadliest terrorist atrocities on European soil.

Bodies littered the streets after sick terrorist Mohamed Bouhlel

Yesterday, ISIS claimed responsibility for the attack.

It said Mohamed Lahouaiej Bouhlel “carried out the operation in response to calls to target nationals of states fighting Islamic State”.

Police are trying to piece together Bouhlel’s terror network as they questioned five suspected associates after raids across Nice.

Moving tributes have been laid at the scene of the devastation

The French interior minister, Bernard Cazeneuve, said the attacker “appears to have become radicalised very quickly”.

One neighbour of his estranged wife said : “Mohamed only started visiting a mosque in April.”

Bouhlel, who had a history of violence and mental health problems, had walked into a van rental office and said : “I want the heaviest truck you have.”

He had also sent £82,000 to his family in Tunisia, suggesting a well planned suicide mission.

Note de do : Cette information prend toute sa valeur quand on la relie aux deux autres informations suivantes :

1°) Les flics n’étaient pas à Nice… parce qu’ils protégeaient Hollande en Avignon.

2°) La directrice de la surveillance vidéo a reçu l’ordre de mentir. le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lui a donné l’ordre de prétendre que des policiers nationaux étaient présents sur les lieux de l’attaque.

Conclusion : Les naïfs se demanderont si le pouvoir a commis une énorme bourde ou si le Terrorisme à Nice a été commandité par l’État, le déplacement des fourgons de police protégeant normalement la promenade des Anglais ayant été déplacés en Avignon au dernier moment, officiellement pour protéger Hollande ; les autres connaissent déjà la réponse : il fallait ouvrir un passage au camion du mercenaire islamiste qui avait pour mission de tuer un maximum de personnes.

Les flics n’étaient pas à Nice… parce qu’ils protégeaient Hollande en Avignon :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11449

Officiellement : les flics n’étaient pas à Nice…
parce qu’ils protégeaient Hollande en Avignon !

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

ELLE EST BONNE L’EXCUSE !

Ça rappelle que le matin-même de l’attaque du 13 novembre 2015, un exercice simulant des attentats simultanés à Paris avait été conduit sous le contrôle des ministères français de l’Intérieur et de la Défense.

La simulation d’attentats pile au moment où ils se produisent effectivement est une drôle de coïncidence que l’on avait déjà relevée lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, de ceux du 11 mars 2004 à Madrid, ou encore de ceux du 7 juillet 2005 à Londres ; alors que ces attentats avaient tous été programmés par les services secrets des pays où ils ont eu lieu.

Lors du 11 septembre 2001, une telle simulation d’attentats avait tellement mobilisé la chasse américaine qu’elle n’avait plus eu la possibilité matérielle d’intercepter les avions vraiment piratés dans la vraie réalité ! Curieuse coïncidence, n’est-ce pas ?

Et là, on nous justifie l’absence de protection à Nice en nous disant que les flics avaient mieux à faire ailleurs ?

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Terrorisme à Nice - 24 juillet 2016 - La directrice de la surveillance vidéo a reçu l’ordre de mentir :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11197

Sandra Bertin, responsable de la vidéosurveillance à Nice le soir de l’attaque terroriste du 14 juillet 2016 qui a fait 84 morts sur la promenade des Anglais, dénonce que le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lui a donné l’ordre, par le biais de l’un de ses représentants, de prétendre que des policiers nationaux étaient présents sur les lieux de l’attaque. Bernard Cazeneuve est bien sûr aux ordres de Hollande, lui-même aux ordres du grand capital.

Conseil de do à Sandra Bertin :

Attention, Sandra, rétracte-toi vite ; sinon, un sale islamiste va t’assassiner très bientôt !

En effet, aux USA, après le 11 septembre 2001, une quantité gigantesque de témoins gênants pour l’État ont été assassinés ; car, bien sûr, c’est le pouvoir qui avait organisé ce terrorisme massif afin de justifier ses guerres impérialistes ainsi qu’une terrible répression et une surveillance fasciste de son troupeau humain.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Historique - Terrorisme de Nice - Divers discours ou émissions de télévision (vidéos) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11243

Nice - Le témoignage de Sandra Bertin

Enregistré sur France 2 le 24 juillet 2016 après 19h59

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Diverses vidéos stockées ici pour faciliter les investigations des chercheurs de vérité

Cliquer ici pour l’article, les autres vidéos et les commentaires

La manipulation du terrorisme par l’État :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1053

(Terrorisme d’État sous faux drapeau, esquisse d’une bibliographie)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0