VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Terrorisme à Nice - 14 juillet 2016 - Hollande ayant raté son discours, le (...)

Terrorisme à Nice - 14 juillet 2016 - Hollande ayant raté son discours, le spectacle terroriste doit continuer !

dimanche 15 juillet 2018, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 15 juillet 2016).

Vendredi 15 juillet 2016 00h55 :

Un homme au volant d’un camion blanc a foncé jeudi soir sur la foule à Nice pendant le feu d’artifice du 14-Juillet, faisant "plusieurs dizaines de morts et de blessés" avant d’être tué par la police, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Les partisans du groupe Etat islamique se réjouissent sur les réseaux sociaux, vendredi, après les événements de Nice. "Le bilan s’élève à 62 croisés et infidèles français tués à Nice, en France. Dieu est grand ! Dieu est grand !", dit l’un d’eux.

Dernière Nouvelle :

Lors de son second, et espérons-le dernier discours de ce 14 juillet prolongé, vers 03h50, le dictateur Hollande prolonge encore de trois mois l’état d’urgence ! Ainsi, les bandes armées du pouvoir seront tout à fait prêtes à agir lors de la rentrée sociale qui risque d’être chaude après les grandes vacances.

Nice - Discours de Hollande suite au massacre de Nice

Enregistré sur iTélé le 15 juillet 2016 à 03h46

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Il est intéressant de constater qu’il a dit aussi que « La France est horrifiée, affligée » par ce nouvel attentat terroriste, alors qu’on est en pleine nuit et que la plupart des gens ignorent encore ce qui s’est passé à Nice ! Hollande imiterait-il de Gaulle qui se prenait pour la France ?

En commentaire, sur iTélé, ils ont dit après son discours qu’Hollande se présentait en chef de guerre. Peut-être espère-t-il que cela lui réussira, comme à l’époque du Mali, du 7 janvier et du 13 novembre 2015 ?

C’est la même stratégie spectaculaire que celle de G.W.Bush avec le 11 septembre 2001 :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1440

http://mai68.org/spip/spip.php?article1299

Note du 15 juillet 2016 : Comme on leur faisait remarquer sans arrêt que les terroristes avaient tous une fiche "S", ils en ont eu marre ; et, cette fois, ils en ont choisi un sans fiche "S".

Question posée par plusieurs personnes :

Il y avait 50 flics nationaux et 50 flics municipaux ; et, à Nice, les flics municipaux sont armés. Les flics avaient des mitraillettes. En tirant dans les pneus à la mitraillette, le camion n’aurait pas été bien loin !

Comment se fait-il qu’à Nice, la ville la plus surveillée de France, un 14 juillet, un camion ait pu franchir si facilement les lignes de sécurités surveillées par une centaine de flics armés jusqu’aux dents ?

Réponse : les terroristes étant protégés par les services secrets, puisque commandités par eux, toutes les portes leurs sont ouvertes par les mêmes services.

Remarque : l’attaque de Nice prouve une fois de plus l’inutilité totale de l’état d’urgence pour contrer le terrorisme, puisqu’il était déjà en application ! Que pourrait-il d’ailleurs contre les services secrets qui sont hiérarchiquement parlant totalement au-dessus de lui ? Par contre, l’état d’urgence est fort utile au pouvoir pour empêcher la révolution, ou contrer la contestation, comme on a pu le constater lors du combat contre la Loi Travail. Et là, il est d’une efficacité redoutable !


Des dizaines de morts et blessés à Nice, pas de prise d’otages

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0ZU2OY

Vendredi 15 juillet 2016 00h55

Nice/ Photo prise le 14 juillet 2016/ REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Un homme au volant d’un camion blanc a foncé jeudi soir sur la foule à Nice pendant le feu d’artifice du 14-Juillet, faisant "plusieurs dizaines de morts et de blessés" avant d’être tué par la police, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Les autorités ne se prononcent pas pour l’heure sur la nature de l’attaque.

Pierre-Henry Brandet, qui s’exprimait sur BFM TV, a souligné qu’il n’y avait ni prise d’otages, ni hommes retranchés à Nice, comme des rumeurs sur les réseaux sociaux en font état.

"Un individu au volant d’un camion a foncé dans la foule, (…) il a été neutralisé par la police", a-t-il dit.

Les investigations se concentrent sur d’éventuels complices.

Les habitants de Nice sont invités à rester chez eux.

(Sophie Louet)


Après Nice, les djihadistes exultent sur les réseaux sociaux

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0ZU2TA

Vendredi 15 juillet 2016 01h54

Nice/ Photo prise le 14 juillet 2016/ REUTERS/Jean-Pierre Amet

LE CAIRE (Reuters) - Les partisans du groupe Etat islamique se réjouissent sur les réseaux sociaux, vendredi, après les événements de Nice, où le chauffeur d’un camion a foncé dans la foule rassemblée pour assister au feu d’artifice du 14-juillet, faisant plusieurs dizaines de morts.

"Le bilan s’élève à 62 croisés et infidèles français tués à Nice, en France. Dieu est grand ! Dieu est grand !", dit l’un d’eux.

Les faits se sont produits huit mois pratiquement jour pour jour après les attentats de Paris et de Saint-Denis, commis par des extrémistes islamistes, qui ont fait 130 morts.

(Ali Abdelatti, Jean-Philippe Lefief pour le service français)


Donald Trump reporte l’annonce de son colistier après Nice

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0ZU2SJ

Vendredi 15 juillet 2016 01h44

Donald Trump / Photo prise le 12 juillet 2016/ REUTERS/John Sommers II

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump, candidat républicain à l’élection présidentielle américaine du 8 novembre, a reporté la conférence de presse prévue vendredi pour l’annonce de son colistier en raison des événements de Nice, dit-il sur Twitter.

Le chauffeur d’un camion a foncé dans la foule rassemblée sur la promenade des Anglais pour assister au feu d’artifice du 14-juillet, causant la mort de 73 personnes, selon une source policière citée par la chaîne iTELE.

Donald Trump a informé jeudi les dirigeants du Parti républicain qu’il avait choisi le gouverneur de l’Indiana, Mike Pence, comme colistier, a-t-on appris de sources proches du mouvement.

Jason Miller, porte-parole de son équipe de campagne, a ensuite indiqué qu’il n’avait pas encore pris de décision.

(Eric Beech, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Syrie - 14 juillet 2016 - Jean-Marc Ayrault commet un lapsus révélateur dénonçant son animosité contre Bachar el-assad :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11173

"Il y a un (…) sujet dont nous avons parlé avec John Kerry, qui se rend à Moscou, c’est la paix en Syrie, le drame d’Alep, qui est aujourd’hui encerclée, assiégée par les troupes de Saddam Hussein, mais aussi avec l’appui des forces russes", a dit Ayrault sur France 2 en marge du défilé du 14 juillet 2016.

Note1 : décidément, l’expression "en marge" a du succès, depuis les soit-disants "casseurs" qui opéraient parait-il "en marge" des manifs contre la Loi « Travaille ! »

Note 2 : Que Jean-Marc Ayrault parle ainsi, avouant sans le faire exprès qu’il souhaite le même sort à Bachar que celui subit par saddam, prouve bien qu’il souhaite la défaite de Bachar et des Russes à Alep. Donc, la France continue à soutenir et à commanditer DAECH ! Or, justement, DAECH commet le même jour une attaque terroriste qui fait 80 morts à Nice.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Ils voient des complotistes partout !

La théorie du complotisme est un vaccin inventé par le pouvoir pour neutraliser par avance toute dénonciation de ses manipulations, lui permettant ainsi à loisir de continuer, malgré les dénonciations, à commanditer divers attentats terroristes et à mettre en scène la « lutte contre le terrorisme », pour justifier des lois dictatoriales lui autorisant d’espionner et de contrôler totalement la population, et ainsi d’empêcher la révolution :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8947

Nous sommes dans la société du spectacle

Qu’il soit bien clair que les attentats terroristes qui ont eu lieu en France à Paris, les 7 janvier et 13 novembre 2015, ont été commandités par les services secrets français eux-mêmes.

Charlie Hebdo 7 janvier 2015 :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8359

Bataclan 13 novembre 2016 :

http://mai68.org/spip/spip.php?article9449

Le but du pouvoir étant de justifier l’état d’urgence, afin d’avoir les moyens d’empêcher les Français de faire la révolution quand l’État allait imposer des lois scélérates telles la loi Renseignement ou la Loi Travail.

PRÉFACE à la quatrième édition italienne de "La Société du Spectacle" - Guy Debord - 1979

Extrait : Mais l’État italien dit mieux, à l’approbation unanime de ceux qui le soutiennent. I1 a pensé, tout comme un autre, à infiltrer des agents de ses services spéciaux dans les réseaux terroristes clandestins, où il leur est si facile ensuite de s’assurer une rapide carrière jusqu’à la direction, et d’abord en faisant tomber leurs supérieurs, comme le firent, pour le compte de l’Okhrana tsariste, Malinovski qui trompa même le rusé Lénine, ou Azev qui, une fois à la tête de « l’organisation de combat » du parti socialiste-révolutionnaire, poussa la maîtrise jusqu’à faire lui-même assassiner le premier ministre Stolypine.

Texte complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article8028

4 Messages de forum

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0